Le Nil Bleu au festival AMA à Oust, en 1997. De gauche à droite, autours du sitariste Jean-Pierre, animateur principal du groupe, Philippe au derbouka, une amie de JP à la tempora, Philippe au didjéridoo, Serge au saxophone et bol tibétain.

Le Nil Bleu joue une musique tranquille et envoûtante. La plupart du temps, Jean-Pierre attendait les fins de soirées, voir le lever du jour, pour intervenir musicalement dans les festivals et concerts. Le public, subjugué par les gammes indiennes, déstressait alors des concerts plus hard... avant d'aller dormir...